orgueilleux

orgueilleux, euse [ ɔrgøjø, øz ] adj.
orgoillus 1080; de orgueil
1Qui a de l'orgueil. fier, infatué. Nature orgueilleuse. « Leurs caractères orgueilleux s'entrechoquaient comme des nuées d'orage » (R. Rolland). Qui manifeste, montre de l'orgueil. arrogant, 1. hautain, présomptueux, prétentieux, vaniteux. « Cet être que l'on a vu à Verrières si rempli de présomption, si orgueilleux, était tombé dans un excès de modestie ridicule » (Stendhal). Loc. Orgueilleux comme un paon, comme un pou. Subst. C'est une orgueilleuse.
Par ext. Qui dénote de l'orgueil, est inspiré par l'orgueil. « l'orgueilleux plaisir de supplanter un rival aimé » (Lesage).
2Qui a l'orgueil de, qui tire orgueil de. Une mère orgueilleuse de son fils. fier. Il n'y a jamais eu « de sultane si orgueilleuse de sa beauté » (Montesquieu).
⊗ CONTR. Humble, modeste. Honteux.

orgueilleux, orgueilleuse adjectif et nom Qui a de l'orgueil ; arrogant, prétentieux. ● orgueilleux, orgueilleuse (synonymes) adjectif et nom Qui a de l' orgueil ; arrogant, prétentieux.
Synonymes :
- fat (littéraire)
- m'as-tu-vu (familier)
- prétentieux
- puant (familier)
Contraires :
- effacé
- réservé
orgueilleux, orgueilleuse adjectif Qui tire de l'orgueil, de la vanité de quelque chose : Être orgueilleux de sa beauté. Qui indique l'orgueil, la présomption : D'orgueilleuses prétentions. Littéraire. Qui a un aspect majestueux, qui manifeste de la hauteur ou de la fierté : Une démarche orgueilleuse.orgueilleux, orgueilleuse (synonymes) adjectif Qui tire de l' orgueil , de la vanité de...
Synonymes :
- infatué
- vain (littéraire)
Contraires :
- désolé
- mécontent
Qui indique l' orgueil , la présomption
Contraires :
Littéraire. Qui a un aspect majestueux, qui manifeste de la hauteur...
Synonymes :

orgueilleux, euse
adj. (et n.)
d1./d Qui a de l'orgueil. Un personnage orgueilleux.
|| Subst. C'est une orgueilleuse.
d2./d Qui dénote l'orgueil. Ton orgueilleux.

⇒ORGUEILLEUX, -EUSE, adj.
I. —[Correspond à orgueil I]
A. —[Correspond à orgueil I A; à propos d'un trait de caractère]
1. [Gén. perçu négativement]
a) Qui a de l'orgueil; qui par nature est infatué, présomptueux, excessivement satisfait de soi. Orgueilleux patricien, pharaon; caractère, peuple orgueilleux; orgueilleuse puissance, prétention, susceptibilité. Cette ame orgueilleuse qui, dans l'ivresse du triomphe, n'a pas craint d'insulter un rival enchaîné (COTTIN, Mathilde, t.2, 1805, p.284). Les deux soeurs orgueilleuses, qui, voyant qu'on leur préférait leur cadette, se donnent la mort, l'une en se jetant dans le puits, l'autre en se pendant à un arbre (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p.155). Je vous tiens pour violent, impatient, exclusif, vindicatif, orgueilleux, dédaigneux, sans pitié (MONTHERL., Celles qu'on prend, 1950, I, 2, p.778):
1. ... le cardinal des Ursins (...) alla jusqu'au siége de Rouen pour parler au roi d'Angleterre; il le trouva bien hautain, bien orgueilleux, se glorifiant de ses conquêtes, et joyeux des grandes discordes qui divisaient le royaume de France.
BARANTE, Hist. ducs Bourg., t.4, 1821-24, p.203.
Empl. subst. Être un orgueilleux; faire l'orgueilleux. Gracchus Babeuf, tête rebelle de Picard, tempérament sanguin d'orgueilleux et de violent (L. FEBVRE, Du goût class. au foisonnement romant., [1939] ds Combats, 1953, p.273). Jeune orgueilleux! Jeune orgueilleux! car c'est vous qui l'êtes! Osez-vous bien vous élever au-dessus de cet homme que la foudre a renversé? (SAND, Lélia, 1833, p.34):
2. Les orgueilleux me semblent avoir, comme les nains, la taille d'un enfant et la contenance d'un homme. L'ambition est impitoyable: tout mérite qui ne la sert pas, est méprisable à ses yeux.
JOUBERT, Pensées, t.1, 1824, p.197.
b) Spécialement
PATHOL. Monomanie orgueilleuse ou ambitieuse. ,,Celle qui est caractérisée par un désir exagéré de la puissance et de la domination, etc., (...) se manifestant par une exagération en parole et souvent en action de tout ce qui se rapporte aux actions habituelles de la vie`` (LITTRÉ-ROBIN 1858).
♦Domaine de la relig. [P. réf. à la Bible] Le diable orgueilleux est représenté par Ezéchiel sous le type des princes et des rois superbes, qui, enflés d'orgueil, sont tombés sous son jugement et dans ses pièges (Théol. cath. t.4, 1 1920, p.366).
Empl. subst. [P. oppos. aux humbles] L'abbé de Serisy dit encore que le roi devait, comme Dieu, résister aux orgueilleux et faire grâce aux humbles (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t.3, 1821-24, p.66). Dieu (...) garde ses fidèles et il punit sévèrement les orgueilleux (...). Sa bonté s'exerce à l'égard des bons, et sa sévérité contre les méchants (Théol. cath. t.4, 1 1920, p.974).
2. [P. méton.] Qui exprime l'orgueil, qui est empreint d'orgueil. Orgueilleuse doctrine; air, front, refus, regard, visage orgueilleux. Oh! que le vent gonflait le pli de leur bannière! Que leurs pas orgueilleux soulevaient de poussière! (QUINET, Napoléon, 1836, p.290). Malgré cette fierté dont ton âme est si vaine Et le sang orgueilleux qui coule dans ta veine, J'ose te provoquer (BANVILLE, Cariat., 1842, p.86).
B. —[Correspond à orgueil I B; à propos d'un sentiment plus ou moins passager inspiré par une cause déterminée]
1. Qui est fier (de quelqu'un ou de quelque chose), qui ressent de la fierté, un contentement légitime de soi ou des autres. L'orgueilleux Achille; coeur orgueilleux; race orgueilleuse. Dans une lettre toute débordante d'une chaude et orgueilleuse maternité, Mme Daudet m'apprend les fiançailles prochaines de son fils Léon et de la petite Hugo (GONCOURT, Journal, 1890, p.1196). Ne traîne pas comme ça, c'est agaçant. Tu as décidé de partir. Va-t-en. Car elle ne voulait pas qu'il la vît pleurer. C'était une fleur tellement orgueilleuse (SAINT-EXUP., Pt Prince, 1943, p.438):
3. Le bonhomme (...) étendit les bras dans un geste synthétique de démonstration, et, plus orgueilleux qu'un propriétaire campagnard vous montrant ses espaliers: —Cette simple dalle recouvre Pierre de Brézé, seigneur de la Varenne et de Brissac.
FLAUB., Mme Bovary, t.2, 1857, p.87.
2. [P. méton.] Qui exprime cette fierté. Inscription orgueilleuse. Sur la dalle funéraire qui le recouvre, sont gravées les armes orgueilleuses qu'il se composa lui-même: le lion belge, le cor d'Espagne, les deux roses d'Angleterre, le lys de France (MICHELET, Chemins Europe, 1874, p.236). Cette Hollande (...) fut (...) plus que grande, incomparable, au moment du péril. Beaucoup de maisons portent sur leur façade, la date orgueilleuse des années 1648: Westphalie! (MICHELET, Chemins Europe, 1874 p.377):
4. ... ces maisons nobiliaires (...) sont la parure héraldique des cités espagnoles. Sur l'une d'elles, au-dessous d'un fier écusson qui occupe un tiers de l'étage, je trouverai, comme l'écho des stances de Jorge Manrique, cette orgueilleuse devise d'une race guerrière qui se fait une gloire de bien mourir...
T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p.320.
En partic. [En parlant d'un sentiment] Les yeux de Villefort se mouillèrent d'une larme d'orgueilleuse joie; il prit la croix et la baisa (DUMAS père, Monte-Cristo, t.1, 1846, p.127). Raboliot s'étira, tendit son front au toucher de l'air froid (...). Le vertige qui l'étourdissait tomba; et il sentit en lui, aussitôt, son vrai plaisir orgueilleux et dur (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p.79).
3. P. anal., littér. [Le subst. qualifié désigne un élément de la nature ou un édifice] Qui a un caractère de majesté ou de beauté. Chêne, fleuve, lys, palais, tombeau orgueilleux; architecture, demeure orgueilleuse; cime orgueilleuse des montagnes. Ce château n'a de régulier que le corps du milieu d'où descend un perron orgueilleux à double escalier tournant, à balustres arrondis (BALZAC, Paysans, 1844, p.7). Ces orgueilleuses tours [des châteaux féodaux], ce donjon aigu sur la roche escarpée, ne sont un obstacle insurmontable que pour l'escalade (HOURTICQ, Hist. art, Fr., 1914, p.92).
Rare. [Le subst. désigne une pers.] À ta suite l'on voit l'orgueilleux cardinal, Comme un pavot qui brille à travers l'or des gerbes, D'écarlate et d'hermine inonder son cheval (GAUTIER, Poés., 1872, p.207).
II. —[Correspond à orgueil II] Orgueilleux de. Qui éprouve plus ou moins durablement une satisfaction d'amour-propre inspirée légitimement ou non par quelqu'un ou quelque chose. Enfant orgueilleux de sa mère, de son père; être orgueilleux de sa famille, de son fils, de son oeuvre. Il se postait sur le passage de l'Empereur afin d'avoir l'honneur de se découvrir: et il s'en allait tout orgueilleux d'avoir salué le chef de l'État (MAUPASS., Contes et nouv., t.2, Dimanches bourg. Paris, 1880, p.284). Si tu savais comme je suis orgueilleux de toi, combien j'attends de grandes choses de toi, et comme je tiens à cet orgueil! (MARTIN DU G., Thib., Mort père, 1929, p.1370):
5. Alors nous étions fiers de voir les gens du pays admirer la bonne mine et la tournure chevaleresque de monseigneur comte d'Artois; nous étions orgueilleux de savoir qu'ils rendaient hommage aux connaissances, à l'esprit de monsieur...
LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t.1, 1823, p.939.
Prononc. et Orth.:[], fém. [-ø:z]. Vx et provincial p. infl. de la graph.: [--]. Prononc. rejetée par LITTRÉ. Voir BUBEN 1935, § 65. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1100 «qui a de l'orgueil» (Roland, éd. J. Bédier, 474); b) début du XIIe s. empl. subst. (S. Brendan, éd. I. Short et Br. Merrilees, 522); 2. ca 1165 «(parole) qui dénote de l'orgueil» (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, éd. L. Constans, 24605); 3. ca 1165 «(mont, arbre, etc.) dont l'aspect a un caractère de majesté» (ID., ibid., 3091); 4. fin du XIIe s. orguillous de «qui tire orgueil de» (Sermons S. Bernard, éd. W. Foerster, p.160, 28); de nouv. 1553 (O. DE MAGNY, Les Amours, éd. E. Courbet, p.94). Dér. de orgueil; suff. -eux. Fréq. abs. littér.:1219. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1624, b) 1508; XXe s.: a) 2042, b)1761.

orgueilleux, euse [ɔʀgœjø, øz] adj.
ÉTYM. 1080, orgoillus; de orgueil.
1 Qui a de l'orgueil (1. ou 2.). Fier, glorieux (vx), infatué; content, pénétré, satisfait (de soi). || « L'homme (cit. 49) est la plus orgueilleuse de toutes les créatures » (Montaigne). → aussi Amour-propre, cit. 11. || Il est orgueilleux, c'est une nature orgueilleuse (→ Mission, cit. 7). || Cœur dur et orgueilleux (→ Jeune, cit. 23). || Caractères orgueilleux qui se heurtent (→ Entrechoquer, cit. 4). || Vous ne la convaincrez pas : elle est trop orgueilleuse. Entier.Qui manifeste, montre de l'orgueil. Arrogant, hautain (cit. 5), présomptueux, prétentieux, vain, vaniteux.Orgueilleux comme un paon : très orgueilleux. || Un homme « rogue, pontifiant, orgueilleux à l'excès » (→ Croire, cit. 71). || Sa chance l'a rendu orgueilleux. Insolent.N. || Les orgueilleux. Glorieux (cit. 18), superbe (n. m.). || Un orgueilleux qui ne rêve que de crâner (cit. 1), qui s'infatue (cit. 4) de son mérite. || Faire l'orgueilleux. Avantageux, flambard, important.
1 L'homme au regard hautain sera abaissé,
Et l'orgueilleux sera humilié (…)
Bible (Segond), Esaïe, 2, 11.
2 (…) tous les autres biens, comme l'esprit, la beauté, les richesses, les honneurs, etc., ayant coutume d'être d'autant plus estimés qu'ils se trouvent en moins de personnes (…) cela fait que les orgueilleux tâchent d'abaisser tous les autres hommes, et qu'étant esclaves de leurs désirs, ils ont l'âme incessamment agitée de haine, d'envie, de jalousie ou de colère.
Descartes, les Passions de l'âme, art. 158.
3 De toutes parts, dans cet avenir, Julien voyait le manque de succès. Cet être que l'on a vu à Verrières si rempli de présomption, si orgueilleux, était tombé dans un excès de modestie ridicule.
Stendhal, le Rouge et le Noir, II, XXIV.
4 L'homme est naturellement métaphysicien et orgueilleux; il a pu croire que les créations idéales de son esprit, qui correspondent à ses sentiments, représentaient aussi la réalité.
Cl. Bernard, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, II.
(Actes, comportements). Qui est empreint d'orgueil, dénote de l'orgueil. || Démarche orgueilleuse, maintien orgueilleux. Altier (vx), haut. || Front orgueilleux et sévère. Sourcilleux.Qui est inspiré par l'orgueil, participe de la nature de l'orgueil. || Orgueilleuse amertume (→ Hargneusement, cit. 2). || Le plaisir orgueilleux d'étonner (cit. 13) autrui.
5 (…) de certains esprits,
Dont l'orgueilleux savoir nous traite avec mépris (…)
Molière, les Femmes savantes, III, 2.
6 (…) l'orgueilleux plaisir de supplanter un rival aimé m'excita (…) à pousser ma pointe.
A. R. Lesage, Gil Blas, IX, VI.
7 Rien d'orgueilleux comme sa modestie; de là ce refus de rien apprendre, la croyance en la divinité de son inspiration, la complaisance envers soi-même. L'infatuation est toujours accompagnée de sottise.
Gide, Journal, 10 janv. 1923.
2 (Choses concrètes). Littér. Qui a un caractère de grandeur, de majesté, par ses dimensions considérables ou par son port. || « Les grands lys (1. cit. 2) orgueilleux » (Verlaine). || Un mont orgueilleux (→ Fier, cit. 7).
8 Je vois mille troncs sourcilleux
Soutenir le faîte orgueilleux
De leurs voûtes tremblantes (…)
Racine, Poésies diverses, Ode III.
9 (…) les pylônes aux angles en talus, les murailles aux corniches évasées, les colosses aux mains posées sur les genoux se dessinaient, dorés par un rayon de soleil, sans que l'éloignement pût leur ôter de leur grandeur. Mais ce n'était pas ces orgueilleux édifices que regardait Pharaon (…)
Th. Gautier, le Roman de la momie, X.
3 Orgueilleux, euse de… : qui a l'orgueil (3.) de…, qui tire orgueil de… || Mère orgueilleuse de son fils. || Femme qui est orgueilleuse de sa beauté (→ Idée, cit. 26), de son navire (cit. 3) de plaisance… Enorgueillir (s').Fig. || Le Printemps, orgueilleux de ses fleurs (→ Enfiler, cit. 29).
10 Il n'y a jamais eu (…) de sultane si orgueilleuse de sa beauté que le plus vieux et le plus vilain mâtin ne l'est de la blancheur olivâtre de son teint, lorsqu'il est dans une ville du Mexique (…)
Montesquieu, Lettres persanes, LXXVIII.
CONTR. Bonhomme, humble, modeste (cit. 6), simple.
DÉR. Orgueilleusement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • orgueilleux — orgueilleux, euse (or gheu lleû, lleû z ; quelques uns prononcent or ghè lleû ; ce qui n est pas bon) adj. 1°   Qui a de l orgueil. •   Y eut il jamais peuple plus orgueilleux que les Romains, ni qui eût un plus grand mépris pour tous les autres… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • orgueilleux — Orgueilleux, [orgueill]euse. adj. Qui a de l orgueil. Il est insolent & orgueilleux. un esprit orgueilleux. Dieu se plaist à abbaisser les orgueilleux. il est orgueilleux de ses bons succés. Il se dit fig. & poëtiq. De certaines choses inanimées …   Dictionnaire de l'Académie française

  • orgueilleux — Orgueilleux, Superbus, Impotens animi, Inflatus, Tumidus. Orgueilleux, est aussi une petite bossette sur la paupiere superieure à l endroit du poil, resemblant à un grain d orge, Crithe, Ordeolum …   Thresor de la langue françoyse

  • ORGUEILLEUX — EUSE. adj. Qui a de l orgueil. Il est insolent et orgueilleux. Un esprit orgueilleux. Il est orgueilleux de ses bons succès. Une beauté orgueilleuse. Ce prince brava l orgueilleuse puissance des Romains. Josué fit tomber les murs de l… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • orgueilleux — adj., glorieux, superbe : oRGUEULYEÛ (Albanais.001, Cordon.083, Saxel.002 | Billième, Praz Arly.) // gloryeû (001), ZA, E ; fyérô, da, e <fiérot> (001) ; gossâ, rda, e (Annecy.003, AVS.77 de 2006). E. : Coquette, Farouche, Fier, Hautain.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Orgueilleux — Orgueil  Pour la commune française située dans le Tarn et Garonne, voir Orgueil (Tarn et Garonne) …   Wikipédia en Français

  • ORGUEILLEUX, EUSE — adj. Qui a de l’orgueil. Il est insolent et orgueilleux. Il est orgueilleux de ses succès. Par extension, Un esprit orgueilleux. Une beauté orgueilleuse. L’orgueilleuse puissance des Romains. Substantivement, C’est un orgueilleux. Dieu se plaît à …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Pressagny-l'Orgueilleux — 49° 07′ 59″ N 1° 26′ 48″ E / 49.1330555556, 1.44666666667 …   Wikipédia en Français

  • Pressagny-l'orgueilleux — Pays …   Wikipédia en Français

  • Charmois-l’Orgueilleux — Charmois l’Orgueilleux …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.